À Delmas, une rencontre politique a mal tourné, 3 morts dont un cadre de la BRH

Norvela Belamy, un cadre de la Banque de la République d’Haïti, et 2 autres personnes ont été tuées par balles ce samedi 27 juin 2020 à Delmas 75. Une discussion politique mal tournée au domicile de M. Belamy, est à la base de ce triple meurtre.

La bagarre a éclaté à l’intérieur même du domicile de Norvela Belamy à Fragneauville, Delmas 75. Selon ce qu’a rapporté le Commissaire du gouvernement a.i de Port-au-Prince, dépêché sur place, ces assassinats par balles ont eu lieu, lors d’une rencontre politique qui s’est déroulée au domicile de M. Belamy, cadre de la Banque de la République d’Haïti. Joint au téléphone par la rédaction d’Haïti Infos Pro, Jacques Lafontant, qui était accompagné du juge de paix suppléant de Delmas Fleury Raymond, et des agents de la DCPJ, explique que des indices retrouvés sur les lieux du crime, prouvent qu’il y a eu une discussion intense dans la résidence. Regroupement Patriote Responsable (RPR), le nom de cette organisation politique.

« Avant de recevoir plusieurs projectiles, le cadre de la BRH a été poignardé à l’arrière du crâne. Sa femme, Daphney Fils-aimé, a été elle aussi tuée par balles, alors qu’elle s’approchait de la réunion, quelques secondes après la dispute », a expliqué le Chef du parquet de la capitale. Selon les informations fournies par M. Lafontant, la troisième victime a été retrouvée devant la barrière principale de la maison. « Nous sommes actuellement sur de bonnes pistes. Des documents ont été retrouvés. On avance », a assuré le Commissaire du gouvernement a.i, Jacques Lafontant.

Né dans le département du Nord-est, Norvela Belamy, 56 ans, est diplômé en sciences économiques et en sciences politiques. Professeur à l’Université, M. Belamy est propriétaire d’hôtel, et travaillait à la Banque centrale en tant que cadre supérieur depuis plus de 20 ans. Selon des proches de la victime, il était affecté à la section des Caisses populaires (Coopératives) à la BRH. M. Belamy détient une maîtrise en administration publique, de l’Ecole nationale d’administration publique à Montréal, au Canada. Selon les informations parvenues à la rédaction d’Haïti Infos Pro, Norvela Belamy a assuré en 2015, la fonction de Vice-Coordonnateur de la compagnie Agritrans, dirigée par l’actuel Président Jovenel Moïse.

Ce triple meurtre à Delmas 75, arrive à un moment où le pays fait face à une remontée spectaculaire de l’insécurité, particulièrement à Port-au-Prince. Le 15 juin dernier, un couple a été assassiné dans leur résidence par des individus armés non identifiés. Farah Martine Lhérisson, directrice d’école, également poétesse et son mari Lavoisier Lamothe, ont été tués à Péguy Ville.

Parallèlement, la mort tragique de 2 jeunes danseurs continue de susciter l’indignation sur les réseaux sociaux. Les corps sans vie de Nancy Dorléan et Sébastien Petit, ont été retrouvés brulés, dans la commune de Tabarre. Ces assassinats répétés provoquent la colère des citoyens, qui critiquent l’attitude jugée « irresponsable », voire « complice » des autorités étatiques. Pour protester contre cette recrudescence de la criminalité, un sit-in est prévu lundi 29 juin prochain, devant les locaux du Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique.

HIP/ Haiti Infos Pro

Bouton retour en haut de la page