À nouveau victime de kidnapping, « Nos Petits Frères et Sœurs » annonce la fermeture de ses institutions

Dans une note de presse datée du 2 mai, l’organisation “Nos Petits Frères et Sœurs annonce l’enlèvement du Dr Jenny Edouard Pierre-Lys, directrice du département VIH et santé communautaire de l’Hôpital Saint-Damien, et son fils Noha Sacha Pierre-Lys ainsi que la fermeture de toutes ses institutions jusqu’à leur libération.

« L’organisation « Nos Petits Frères et Sœurs (NPFS) » annonce que l’un des membres de son personnel, Dr Jenny Edouard Pierre-Lys et son fils Noha Sacha Pierre-Lys ont été enlevés samedi 1er mai », peut-on lire d’entrée de jeu dans le communiqué de presse qui du même coup informe que les portes de toutes ses institutions resteront fermées jusqu’à la libération des otages. 

L’hôpital St-Damien à Tabarre (sauf pour les cas d’extrême urgence), le centre Sainte-Germaine pour Handicapés à Tabarre, l’école Fr Watson Angels of light (FTWAL) à Tabarre, l’école Ste-Hélène à Kenskoff sont les institutions qui observeront un arret de travail pour protester contre cet enlèvement qui vient de s’ajouter à la longue liste des kidnappings en série.

Rappelons que les actes d’enlèvements sont devenus monnaie courante et que les autorités du pouvoir de facto tardent encore à trouver la bonne formule pouvant contrecarrer ce phénomène. L’apprenti dictateur Jovenel Moïse ne cesse d’évoquer des enlèvements à motivation politique alors que les gangs qui contrôlent la capitale haïtienne sont accusés d’être de connivence avec le pouvoir.

Bouton retour en haut de la page