Affaire Jovenel Moïse : inculpé, Léon Charles quitte son poste à l’OEA pour pouvoir se défendre

Le représentant d’Haïti auprès de l’Organisation des Etats Américains (OEA), Léon Charles, a remis sa démission ce 22 février 2024, suite à son inculpation par le cabinet d’instruction, dans l’assassinat du président Jovenel Moïse. Il dit avoir pris cette décision afin de faire reconnaître son innocence et laver son honneur.

Dans une correspondance adressée à son ministre de tutelle, Jean Victor Généus, Léon Charles annonce sa décision de se retirer de son poste d’ambassadeur d’Haïti auprès de l’OEA.

« Ayant été mis en cause de manière absolument injuste et calomnieuse par l’ordonnance du juge d’ instruction chargé de l’instruction de l’assassinat du Président Jovenel Moïse ;
Déterminé, quoique l’ordonnance ne m’ait pas encore été signifiée, à combattre vigoureusement, par toutes les voies de droit, les accusations fantaisistes portées à mon encontre afin de faire reconnaître mon innocence et laver mon honneur ;
Devant bénéficier à cette fin de toute la liberté de manœuvre et de parole nécessaire mais étant limité aujourd’hui par mon statut de diplomate au service du gouvernement ;
J’ai l’avantage de vous remettre ma démission en tant que Représentant Permanent de la République d’Haïti auprès de l’Organisation des États Américains. Cette démission prend effet dès réception de la présente », peut-on lire dans la lettre de l’ancien Directeur général de la PNH.

Il est à rappeler que l’ancien Directeur général de la Police Nationale d’Haïti a été inculpé dans le dossier de l’assassinat du Président Jovenel Moïse, selon l’ordonnance du juge instructeur Walther Wesser Voltaire. Il devrait comparaître devant le Tribunal criminel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page