Après l’election de Joe Biden, les attentes des Haïtiens en Floride

Le peuple américain vient d’élire son 46e Président. Le candidat démocrate Joe Biden a remporté l’election présidentielle avec 50.6% des votes populaires et plus de 270 grands electeurs, jusqu’au samedi 7 novembre 2020. Une victoire qui fait le bonheur des immigrants, particulièrement les Haïtiens, qui dressent déjà une liste d’attentes. Reportage avec notre collaborateur Luckson SAINT-VIL, depuis la Floride.

Il pleuvait des cordes ce samedi, dans plusieurs villes de l’État de la Floride, où le candidat républicain Donald Trump est arrivé en tête. Dans les rues, à travers les supermarchés, chez les familles, le suspense est visible. Les médias américains se mobilisent. Environ 78 heures après le jour du scrutin, le verdict est tombé : “Joe Biden est élu 46e Président des États-Unis, après avoir remporté l’État de Pennsylvanie”, annonce le CNN.

Avec 74 millions de voix, plus de 270 votes des grands électeurs, le candidat du parti Démocrate devient le Président americain élu avec beaucoup plus de voix. Un record. Les explosions de joie se sont répandues dans plusieurs villes américaines. À Miami, dans le Sud-est de la Floride, la victoire de Joe Biden suscite joie et bonheur des immigrants, la communauré noire en particulier.

La célébration chez les Haïtiens à Miami

Biden/Harris, des adeptes du parti Démocrat font sortir les drapeaux imprimés pour la campagne présidentielle. À l’arrière de leurs motocyclettes, sur les pare-brises de leurs vehicules, devant leurs entreprises, des Américains de sang ainsi que des immigrants jubilent. Dans l’un des bastions de campagne du candidat démocrate situé dans le quartier “Little River” à Miami, en Floride, c’est la rejouissance.

“Batay la pat fasil, men nou te travay pou nou genyen eleksyon an. Kòm imigran, Donald Trump pa gen respè pou nou. Nou te vle retire l sou pouvwa a. E nou fèl. Nou montre l peyi pa dirije a vagabon”, a réagi Pierre Raymond Divers dit King Kino. Membre de l’équipe de campagne de Biden dans cette ville américaine, le chanteur du groupe Phantom salue la contribution de tous ceux qui ont rendu possible cette victoire.

À quelques minutes, dans le quartier général du groupe “Rara Lakay”, presqu’au centre de la banlieue “Little Haïti”, des citoyens se mobilisent. La bande de rara s’apprête à défiler dans les rues, pour manifester sa joie, suite a l’élection du candidat démocrate. Commentaires, discussions, alcool, l’ambiance est festive dans cette communauté a forte concentration d’Haïtiens. À travers des mobilisations de rues, Wilnor Emile, maestro du groupe affirme avoir contribué a cette victoire. “Se yon rezilta nou tap tann. E nou kwè viktwa sa ap pote anpil bagay pou nou”, s’est-il réjoui.

Les attentes

Après la célébration, la liste des attentes arrive automatiquement. À l’instar des autres nations vivant aux États-Unis, les Haïtiens espèrent voir une administration américaine beaucoup plus ouverte aux immigrants. La régularisation des bénéficiaires du programme Temporary Protector Status (TPS), la principale question avancée par la communauté haïtienne.

Pour King Kino, la question migratoire sera mise sur la table, qui touche bon nombre de nations aux États-Unis. “Avec Biden, il y aura une attention beaucoup plus soutenue par rapport aux immigrants”, croit-il. Mais la première chose, selon lui, c’est le dossier du programme TPS, qui accorde un statut temporaire à des milliers d’Haïtiens. Pierre Raymond Divers espère que les immigrants, particulièrement les Haïtiens, auront la possibilité d’avoir un statut permanent, voire, la citoyenneté américaine.

En attendant l’investiture le 20 janvier 2021, le fervent supporteur démocrate invite le Président élu des États-Unis à bannir toutes les lois anti-immigrants adoptées par Donald Trump. Toutefois, il rappelle aux Haïtiens que le changement réel partira d’Haïti, et non des États-Unis. “Avan sa a, se nou ki pou ranje lakay nou. Dabò, annou fè Ayiti vin yon peyi kote moun ka viv ladann. E lè sa a, nou ka mande sa yon lòt peyi ka fè pou nou”, a soutenu King Kino.

D’autres Haïtiens interrogés dans le Sud de la Floride reconnaissent qu’aucun changement en profondeur ne sera effectué, mais garde encore espoir. Ils souhaitent que les promesses faites par Joe Biden seront tenues. “Nous esperons que le statut TPS sera permanent. Ce serait mieux pour les bénéficiaires de ce programme”, déclarent-ils.

Très suivi en Haïti, l’élection américaine a suscité pas mal de réactions sur les réseaux sociaux. Le Président haïtien a, dans un tweet publié dans la soirée du samdi 7 novembre, salué l’election de Joe Biden. “Je présente toutes mes félicitations au Président élu Joe Biden, ainsi qu’à la Vice- Présidente élue Kamala Harris. Les USA constituent un partenaire de premier plan pour Haïti qui souhaite poursuivre ses relations de coopération avec ce pays ami”, a écrit Jovenel Moïse.

Luckson Saint -Vil / HIP

Bouton retour en haut de la page