Arcahaie-Final du championnat national : 1 mort, le match vire au drame

La circulation automobile sur la route nationale numéro 1, à hauteur de l’Arcahaie, est pratiquement paralysée. Des Archélois, en colère après le décès par balles d’un supporter du club Arcahaie Football Club (AFC), dans le cadre de la finale retour contre le Violette Atletic Club (VAC), protestent contre des policiers accusés d’etre responsables du crime.

Des agents de l’Unite départementale de maintien d’ordre (UDMO) et des éléments du Corps d’intervention de maintien d’ordre (CIMO) qui accompagnaient la délégation du Violette Atletic Club sont accusés dans le décès d’un supporter du club à l’Arcahaie, ce dimanche 10 janvier.

Selon une source locale que le journal a consultée, le match a été interrompu par l’arbitre central à la suite d’affrontements entre des membres du public et le staff du club de la capitale. Samuel Mardochée Pompée, milieu de terrain du Violette et Alezie Olny (Fabregas), joueur de l’AFC en sont venus aux mains au cours de la rencontre. L’arbitre central est intervenu pour calmer les esprits en expulsant les deux joueurs, rapporte la source. Le public du Parc Saint-Yves, mécontentement de la décision, a lancé des pierres et des tessons de bouteilles en direction de la délégation visiteuse.

L’intervention des policiers pour tenter de ramener la paix a tourné au drame, poursuit le journaliste originaire de la Cité du Drapeau. Les forces de l’ordre ont tenté de disperser la foule en dégainant leurs armes, à l’opposé des fanatiques qui ont eu recours aux pierres. La version des faits confirme également qu’un supporter du club AFC a atteint d’une balle dans la tête et a rendu l’âme sur le coup.

En réaction, la population archeloise a occupé le macadam en dressant des barricades de pneus enflammés sur la chaussée. Des images disponibles révèlent des véhicules mis en travers sur la voie publique par des protestataires. Des travailleurs de presse, en charge de retransmettre la finale, ont galéré pour se soustraire à la violence entretenue à l’Arcahaie. Des véhicules qui traversaient l’Arcahaie ont été contraints de rebrousser chemin alors que d’autres s’impatientaient dans des longs bouchons sur la route nationale numéro 1.

La commission nationale chargée d’organiser les compétitions nationales devra statuer sur les évènements et trancher sur l’issue de la finale. Avant les violences, les deux équipes partageaient le score, le tableau d’affichage notait 1 but partout.

Haiti Infos Pro

Crédit Photo : Ferisports

Bouton retour en haut de la page
Haïti Infos Pro