Arrestation de policiers : des agents de l’UDMO manifestent avec violence

Au moins 3 véhicules immatriculés Service de l’État ont été incendiés à Nazon par des policiers en signe de protestation à l’arrestation de 5 agents de l’Unité départementale de maintien d’ordre, ayant abandonné la scène du crime (Affaire Me Dorval) le 28 août dernier.

Tous les véhicules qui empruntaient l’Avenue Martin Luther King ont du rebrousser chemin en raison d’un mouvement de protestation initié par des policiers. Ces derniers dénoncent la décision des autorités judiciaires d’interpeller puis d’incarcérer 5 agents de l’UDMO. Ces cinq policiers, pour avoir abandonné la scène de crime à Pèlerin 5 après l’assassinat de Me Dorval, sont tenus responsables des actes de vandalisme dans la résidence du Bâtonnier.

En signe de solidarité, des agents de la PNH se sont mobilisés pour exiger la libération de leurs frères d’armes.

La situation demeure tendue à Nazon et dans les axes périphériques en raison de la contestation. Les protestataires entendent poursuivre la mobilisation jusqu’à ce qu’ils obtiennent satisfaction et que la justice fasse retrait de la décision et procède à l’élargissement des policiers.

Les agents incarcérés répondent aux noms Daddley Pierre, Mackenson Cleus, Mackenson Previl, Angou Orcel et Seneque Jean-Louis.

Haiti Infos Pro /HIP

Bouton retour en haut de la page
Haïti Infos Pro