Artibonite: TFPA part en guerre contre le coronavirus

Le Projet Toujou Pi Fò Ansanm (TFPA), cofinancé par l’Union Européenne, lance un programme de subventions s’élevant à 70 000 euros en vue de financer des initiatives susceptibles de donner des réponses durables au Coronavirus au niveau du département de l’Artibonite.

Dans un communiqué de presse dont la rédaction a eu copie, TPFA précise que ce programme de financement cible des organisations ou des regroupements d’organisations de la société civile tout en encourageant la collaboration entre ces structures et les autorités locales.

Deux types de subventions existent dans ce programme: des financements de projets communaux et d’autres ciblant plusieurs communes: les intercommunaux. Dans le cadre de soumission par un regroupement incluant une autorité locale, le chef de file doit être une organisation de la société civile, précise le communiqué.

D’après le plan départemental de réponse des organisations de la société civile et des autorités locales à la COVID19, ce programme de financement priorise des micro-projets dans les domaines de la communication et de la sensibilisation, de la production de matériels de protection et d’hygiène, de l’accompagnement de familles vulnérables, d’appui aux structures de santé toujours selon le communiqué signé de la chargée de communication Madjolah Pierre.

Les structures intéressées par ce programme ont jusqu’au 27 juillet pour soumettre leur demande.
Lancé en octobre 2018 aux Gonaïves.

Le projet « TOUJOU PI FÒ ANSANM est un co financement de 3 ans (juin 2018 – mai 2021) de l’Union Européenne (UE) exécuté par un consortium international ayant pour chef de file le Groupe Médialternatif (GM). Gruppo di Volontariato Civile (GVC), CISV – ComunitànImpegno Servizio Volontariato/ ProgettoMondo Mlal, le Groupe de Promotion de la Sécurité Alimentaire et le Développement (GPROSAD) et le Conseil Haïtien des Acteurs non Étatiques (CONHANE) sont les membres de ce partenariat.

« Toujou Pi Fò ansanm » se propose de contribuer au renforcement de la construction démocratique pour une société plus équitable et une meilleure qualité de vie. Il vise à renforcer l’interaction entre les organisations de la société civile (OSC) et les autorités locales (AL) du département de l’Artibonite à travers différentes méthodologies liées à la communication publique, le plaidoyer et la planification participative. Ce renforcement se base sur la participation efficace des protagonistes (OSC et AL) à la définition, le suivi et l’évaluation des priorités du développement local.

Joubert Joseph / HIP

Bouton retour en haut de la page
Haïti Infos Pro