Artibonite: Un chauffeur et un témoin tués par des gangs armés

Deux personnes ont été tuées par balles, ce dimanche 29 mars, dans la matinée, sur la route nationale #1. Un chauffeur et un témoin ont trouvé la mort au moment où des hommes lourdement armés de la localité Savien, département de l’Artibonite, ont intercepté un munibus assurant le trajet Verettes/Port-au-Prince. Ces individus armés dirigés par le nommé Odma se sont accaparés du véhicule au niveau de Pont-Sondé.

Selon des témoins sur place, Nalner Louisemar, le chauffeur, a été tué après qu’il a refusé d’obéir aux ordres des gangs armés. “Le corps sans vie de Nalner a été par la suite jeté dans une rivière”, nous rapporte cette source. Avant sa mort, la victime était contraint de prendre la direction de la localité Préval, première section communale de Petite-Rivière de l’Artibonite.

Présent au moment de l’attaque, Mikel Germinal, 68 ans, qui allait nourrir ses bœufs, a été a son tour tué d’une balle dans le dos. Après avoir commis le forfait, les bandits ont dépouillé la victime de tout ce qu’il avait, dont une somme de 300 gourdes qui était dans sa poche. Dans le cadre de cette attaque, plusieurs passagers en sont sortis blessés. Le munibus, selon des riverains de la zone, a été abandonné au bord de la route.

Souvent abandonnée par les forces de l’ordre, la nationale numéro 1 est devenue un véritable défi pour les automobilistes, empruntant cette voie, qui mène vers plusieurs départements.

Depuis plusieurs mois, les chauffeurs de transport en commun se font souvent attaquer par des bandits armés, soit à l’entrée sud de la capitale où sur la route nationale #1, particulièrement dans l’Artibonite.

HIP / Haiti Infos Pro

Bouton retour en haut de la page