Au Bel Air, des jeunes défient le coronavirus, s’adonnent au plaisir

Des riverains ont organisé, ce samedi 25 avril, au Bel Air un programme “car wash” alors que le coronavirus poursuit son petit bonhomme de chemin en Haïti.

Des habitants du Bel-Air, plus précisement de la Rue Tiremasse, organisent tous les samedis des programmes “car wash” (Pisinn Kreyòl), défiant ainsi toutes les mesures barrières recommandées afin de contenir la maladie du nouveau coronavirus en Haïti.

Les participants se montrent incrédules face à la maladie qui a déjà tué 6 personnes dans le pays.

“Pa gen Kowona nan peyi a , se PHTK kap fè politik” , déclare un jeune participant.

“Ici nous ne sommes pas concernés. Cela regarde Donald Trump. On baigne parce que quand on le fait, on chasse la maladie”, a déclaré un autre fêtard.

Malgré les mesures prises par les autorités haïtiennes afin de limiter une propagation exponentielle du Covid-19 dans le pays, bon nombre de citoyens refusent de participer à la lutte contre la maladie.

L’incrédulité dont fait montre la population, face à la présence du virus sur le territoire national, traduit sa méfiance envers le gouvernement, et cela pourrait provoquer la catastrophe annoncée par les spécialistes. À la date du 25 avril 2020, le nombre de personnes infectées au Covid-19 en Haïti s’élève à 72 , dont 6 morts, et 6 cas de guérison, selon une note du Ministère de la Santé Publique et de la Population.

Joubert Joseph / HIP

Bouton retour en haut de la page