Cap-Haïtien-Carnaval : des stands incendiés, Sweet Micky rejeté

Cap-Haïtien-Carnaval : des stands incendiés, Sweet Micky rejeté 2

En signe de protestation contre la participation de Michel Martelly au carnaval de la 2ème ville du pays, des individus non-identifiés ont incendié, tard dans la nuit du jeudi 20 février, des stands érigés en vue du déroulement des festivités carnavalesques, prévues pour les 23, 24 ,25 février, dans la ville du Cap-Haïtien.

À cause de la grivoiserie dont sa meringue carnavalesque est empreinte, Sweet Micky fait fuir comme la peste.

“Ces pratiques obscènes sont contraires aux moeurs des Capois”, affirment des membres d’organisations sociales et de partis politiques qui ont adressé une correspondance au maire de la ville pour exprimer leurs désaccords quant à la participation de Michel Martelly au carnaval dans la cité christophienne.

 HIP / Haiti infos Pro

Bouton retour en haut de la page