Car wash-Dispersion violente: Jacques Lafontant et des organisateurs s’accusent

Le bilan établi par les organisateurs du ”Car wash party” à la rue de l’Enterrement fait état de 3 morts et de plusieurs blessés graves. Alors que le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Jacques Lafontant évoque le cas d’un meurtre.

À l’annonce d’une possible mobilisation des organisateurs et résidents de la rue de l’Enterrement contre l’intervention brutale des forces de l’ordre ayant mis un terme au ”Car wash party”, des éléments de l’Unité départementale de Maintien d’Ordre ont monté la garde dans le même secteur pour dissuader les protestataires. Ces derniers, moins de 24 heures après l’intervention brutale des agents de l’ordre, pour exprimer leur colère, ont dressé des barricades de pneus enflammés et entreposé des pierres sur la chaussée pour entraver la circulation automobile.

La Police Nationale d’Haiti, alertée par le développement de la situation, a procédé à la levée des carcasses de véhicules et libéré la voie des obstacles.

Dans l’intervalle, Jean Williamson Joseph, 7 ans, sur son lit, raconte avoir eu la vie sauve grâce à l’intervention divine. Le gamin a eu sa jambe gauche cassée au cours des échauffourées suite à l’intervention policière. La mère encore sous le choc affirme avoir arpenté plusieurs hôpitaux en quête de soin de santé pour son fils. Au final, ce sont des médecins de l’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti qui ont pu voler au secours de l’enfant, a révélé Marta Cénoble.

Par ailleurs, Jean Eddy, l’un des organisateurs du ”Car wash party” annonce avoir denombré 3 victimes dans le camp des participants à l’activité. Il dénonce l’implication du chef de la poursuite Jacques Lafontant ayant lancé les hostilités en dégainant son arme à feu sur la foule à la rue de l’Enterrement.

En réaction, le chef du Parquet de Port-au-Prince, évoquant l’incident, se dédouane des dommages occasionnés et impute la responsabilité des victimes aux organisateurs du ”Car wash party”.
Alors que les deux parties s’accusent mutuellement, le commissaire Lafontant annonce avoir instruit un substitut pour faire la lumière sur les évènements de la rue de l’Enterrement.

Haiti Infos Pro / HIP

Crédit Photo: Lambi News

Bouton retour en haut de la page