Cité-Soleil: Une femme enceinte de 9 mois assassinée par balles, le pasteur Enock Joseph se dit dévasté

Une femme enceinte de 9 mois a été assassinée par balle à Cité Soleil, ce samedi 25 juillet, devant son domicile au niveau de Soleil 17, où la guerre des gangs continue son petit bonhomme de chemin. Aucune ambulance n’a pu être dépêchée sur les lieux pour transporter d’urgence à l’hôpital la victime, ayant quelques heures plus tard succombé à ses blessures. Pareil pour le bébé qu’elle portait qui s’est éteint dans son ventre quelques heures plus tard.

À Cité Soleil, les seigneurs de la terreur ne chôment pas dans l’indifférence totale de la Police Nationale d’Haïti, trop occupée à faire des parades avec les tanks (blindés) et à mater des manifestations pacifiques, selon des observateurs.

Dans une interview exclusive accordée à Radio Kiskeya ce lundi 27 juillet, le pasteur Enock Joseph, un notable de la commune de Cité Soleil s’est exprimé en ces mots : « cela m’interpelle en tant que pasteur. Je suis dévasté. Malheureusement, je ne peux pas faire grand-chose sinon me taire à jamais dans les médias pendant le reste du mandat de ce régime au pouvoir », regrette-t-il.

« Des vies brutalement arrachées qui auraient pu être sauvées », a poursuivi Enock Joseph qui s’estime être comme Jean Baptiste prêchant dans le désert. « Depuis le premier juin, les policiers ont abandonné le commissariat central de Cité Soleil », rappelle-t-il tout en fustigeant les autorités qui, selon lui, coûtent une fortune au trésor public pour un résultat en deçà des attentes.

Rappelons que la guerre à laquelle les caïds se livrent a lieu dans le but de conquérir des territoires à des fins politiques particulièrement électoralistes, selon ce qu’a appris le journal. C’est l’objectif premier du G9, coalition de gangs ayant à sa tête Jimmy Chérizier alias Babecue, réputé proche du régime au pouvoir à savoir le Parti Haitien Tèt Kale (PHTK), jugé incompétent et corrompu, selon des rapports d’organisations de défense des droits humains.

Joubert Joseph / HIP

Bouton retour en haut de la page