Cités dans des « activités criminelles », Berto Dorcé et Lizst Quitel mis hors jeu

Le ministre de la justice et de la sécurité publique, Berto Dorcé, et celui de l’intérieur et des collectivités territoriales, Litz Quitel, ont été remplacés par Emmelie Prophète Milcé et Ariel Henry. Un arrêté gouvernemental rendu public dans la soirée du dimanche 13 novembre 2022, mais publié dans le journal officiel Le Moniteur en date du 11 novembre 2022, confirme la mise à pied des deux hommes.

Selon les informations disponibles, Lizst Quitel et Berto Dorcé ont été mis à la porte suite aux sanctions américaines dont ils font l’objet. Dans l’intervalle, le Chef du gouvernement a subi de fortes pressions de la communauté internationale avant d’écarter les deux hommes de l’équipe, avons-nous appris.

De graves accusations de kidnapping, de trafic d’influence, d’armes, de munitions et de drogues pèsent sur le dos de ces deux désormais ex-officiels depuis quelques temps.

Notons que dans ce même arrêté gouvernemental, il a été annoncé que le juge Jean-Joseph Lebrun est nommé Président de la Cour de cassation. Il s’agit d’un acte qui ne relève pas de la prorogative d’Ariel Henry. Tout compte fait, Haïti patauge dans l’inconstitutionnalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5 × deux =

Bouton retour en haut de la page