Coronavirus: La République Dominicaine exempte de l’épidémie

Coronavirus: La République Dominicaine exempte de l'épidémie 2
« Pas de Coronavirus en circulation en République Dominicaine », c’est ce qu’a déclaré le ministre de la Santé dominicain, Rafael Sánchez Cárdenas, rapporte l’agence EFE.

« COVID-19 ne circule pas en République Dominicaine malgré le fait qu’un cas ait déjà été confirmé dans le pays», a expliqué, ce lundi, Sánchez Cárdenas lors d’une conférence de presse au Palais national après une réunion avec le président Danilo Medina pour faire le suivi de la situation.

Le Ministre Cárdenas a déclaré qu’ils n’ont aucune preuve scientifique aujourd’hui que le COVID-19 est dans le pays. Il appelle les citoyens dominicains à rester calmes.

«Malgré le diagnostic, nous voulons préciser et informer l’ensemble de la communauté nationale, que le virus COVID-19 ne circule pas dans le pays et le cas confirmé dimanche, un italien de 62 ans, est de contamination externe arrivée dans le pays », a-t-il fait remarquer.

Toutefois, en guise de prévention, le gouvernement dominicain a suspendu les vols en provenance de Milan pendant 30 jours. Ceci à cause de l’augmentation du nombre de cas liés à la maladie en Italie où le Coronavirus a déjà causé plusieurs morts et plus de 800 personnes infectées.

L’agence EFE a, par ailleurs, informé que les autorités sanitaires et les forces armées dominicaines ont préparé un hôpital de 40 lits à la base navale de Saint-Domingue pour transférer des patients potentiels infectés par le COVID-19.

En Haïti, les autorités sanitaires ont indiqué, ce lundi, avoir mis 200 lits en prévision d’éventuels cas de Coronavirus. Mais, elles n’ont pas voulu révéler les noms des hôpitaux dans lesquels ces lits sont placés pour raison de sécurité.

Parallèlement, une cellule opérationnelle a été mise sur pied en vue de se préparer en cas d’apparition du virus dans le pays.

A rappeler que l’OPS/OMS a demandé à tous les pays de l’Amérique latine et de la Caraïbe d’intensifier leurs activités de préparation et de réponse au COVID-19 face à l’apparition de nouveaux cas dans la région des Amériques.

Marie Ludie Monfort Paul / HIP

Bouton retour en haut de la page