Coronavirus: Les médecins de l’HUEH n’ont pas déserté, mais retranchés dans un bâtiment

Le manque de moyens suffisants pour assister les cas suspects du Coronavirus est mis en cause par certains médecins de l’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti pour justifier leur refus à s’engager dans l’accompagnement des possibles cas diagnostiqués positifs à la maladie.

Dans un contexte de crise sanitaire mondiale, les lignes ont très peu bougé en ce qui concerne le fonctionnement de l’Hôpital de l’Université d’’Etat d’Haïti. Les services de soins néonataux, d’orthopédie, de médecine interne, entre autres, confrontent à d’énormes difficultés pour satisfaire les patients.

Des matériels de premiers soins, des médicaments manquent grandement aux personnels et patients, souligne un résident de l’HUEH. En ce qui concerne les rumeurs faisant état d’un abandon d’une bonne partie du personnel médecin du plus grand centre hospitalier en raison d’absence de moyens, Junior Fontulmé rectifie: ‘’Je ne crois que les médecins aient décidé d’abandonner l’HUEH. Ils sont retranchés à l’Hôpital militaire en raison du refus des responsables du Ministère de la Santé Publique et de la Population de doter l’institution de moyens adéquats devant permettre aux médecins d’assister les cas suspects au Coronavirus’’.

En Haïti, les médecins, acteurs de première ligne dans la lutte contre le Coronavirus, jouissent d’un traitement indigne, n’ont-ils cessé de dénoncer.

En outre, l’absence de politique de prise en charge à l’intention des diagnostiqués positifs dans les centres hospitaliers renforce la perception à propos d’un système sanitaire haïtien défaillant.

Hervé Noël / HIP

Bouton retour en haut de la page