Coronavirus : l’ONI s’adapte et prend des mesures de prévention dans ses centres

L’office national d’identification adopte un ensemble de mesures pouvant empêcher la propagation de la pandémie de Coronavirus dans ses bureaux. Ces mesures concernent: la distanciation sociale, le port du cache-nez et l’installation de point d’eau chlorée.

Ces dispositions, selon la direction de communication de l’ONI, sont appliquées dans tous les bureaux à travers les 10 départements du pays.

Après avoir été l’objet de vives critiques par rapport au nombre élevé de citoyens massés devant ses bureaux, l’Office National d’Identification change de stratégie et veut redresser la situation. Depuis plusieurs jours, le décor semble différent dans certains points de production et de livraison de cartes à travers le pays.

« A Port-au-Prince et à Pétion-Ville, des décisions ont été prises pour renforcer les mesures barrières, face aux risques de propagation du Coronavirus », a rassuré le Directeur de Communication de l’ONI.Pour matérialiser ces dispositions, Wandy Charles informe que des points d’eau chlorée sont disponibles depuis l’entrée des bureaux, dans le but de permettre aux citoyens de se laver les mains à l’extérieur du bâtiment.

« Une fois à l’intérieur, des masques réutilisables sont distribués dans tous les centres. Ces matériels sont distribués aux employés ainsi qu’aux demandeurs de cartes d’identification nationale », rapporte-t-il. Aussi, M. Charles souligne que tous les matériels ou autres objets utilisés, sont nettoyés et désinfectés pour éviter tout risque de contamination.

Parallèlement, le Directeur de Communication de l’ONI informe que dans certains centres comme à Pétion-Ville, des collants colorés sont placés au sol, pour distancer les personnes et éviter la promiscuité. Dans d’autres centres, des agents, soit de la protection civile, de la sécurité ou de la police nationale, sont là pour aider les citoyens à respecter les mesures à travers les services. « Ça peut arriver qu’il y ait des dérapages dans certains bureaux, mais on fait de notre mieux pour faire appliquer ces dispositions », reconnait Wandy Charles.

Selon l’ancien journaliste de Radio-Télévision Caraïbes, l’objectif de cette démarche qui a démarré officiellement, lundi, est de diminuer l’affluence dans les « Centre de Réception et de Livraison des Documents d’Identité – CRLDI ».

D’un autre côté, M. Charles informe que des changements ont été également opérés dans la façon dont l’office accueille les citoyens. « En ce sens, les agents de l’ONI reçoivent les citoyens par ordre alphabétique », a-t-il souligné. Le calendrier est ainsi réparti : Lundi et Jeudi pour les noms commençant par la lettre « A » jusqu’à « H ». Mardi et Vendredi, la lettre « I » jusqu’à la lettre « O », et tous les Mercredis, l’ONI reçoit les noms commençant par lettre P jusqu’à la lettre « Z ». Des dispositions qui, selon Wandy Charles, donnent déjà des résultats intéressants et ont permis aux demandeurs de cartes de respecter la distanciation sociale à l’extérieur comme à l’intérieur des différents centres.

HIP / Haïti Infos Pro

Bouton retour en haut de la page