Coronavirus : Ronaldo en quarantaine à Madère


La Juventus Turin a pris des mesures particulières suite au cas positif au coronavirus de Rugani. Le club italien est désormais en quarantaine, à l’image de ce qui est préconisé en Italie. En attendant, Cristiano Ronaldo est bloqué à Madère.

Un voyage à Madère accepté par la Juventus Turin qui a des conséquences inattendues. Alors que Cristiano Ronaldo était reparti à Funchal, sa ville natale, pour rendre visite à sa mère victime d’un AVC, les urgences sanitaires liées au coronavirus ont évolué en Italie. «Cristiano ne s’est pas entraîné et reste à Madère en attente des suites de l’actuelle urgence sanitaire», avait expliqué la Vieille Dame mercredi.

Selon Tuttosport, Ronaldo avait reçu une autorisation spéciale pour rejoindre l’Italie dans un vol privé depuis le Portugal et il était d’ailleurs attendu pour l’entraînement initialement prévu jeudi. Il n’en sera rien puisque la Juventus est désormais en quarantaine. Ronaldo va donc rester en famille à Madère avec sans doute un confinement obligatoire pour lui comme pour ses proches.

Selon la presse italienne , Cristiano Ronaldo ne devrait pas retourner en Italie de sitôt. Tuttosport précise dans ses colonnes que le Portugais devrait rester en confinement sur l’île de Madère jusqu’à nouvel ordre et qu’il n’aurait pas l’intention de revenir, même pour disputer un hypothétique huitième de finale retour de Ligue des Champions contre l’OL programmé le 17 mars prochain, mais dont la tenue semble très compromise. Un geste fort du quintuple ballon d’or afin de lutter contre le coronavirus et de ne pas prendre de risque. D’ailleurs, La Stampa ajoute de son côté que Cristiano Ronaldo n’était pas d’accord avec l’UEFA concernant la décision de jouer en Ligue des Champions la semaine prochaine, une éventualité qui semble de toute façon aujourd’hui dépassée au vu de la situation à la Juventus, en quarantaine après le test positif de Rugani, et plus globalement en Italie, pays d’Europe le plus touché par le coronavirus.

HiP / Haiti infos Pro avec football.fr

Bouton retour en haut de la page