Crise de carburant: Situation intenable tant pour les banques commerciales que pour les hôpitaux

La rareté de carburant qui persiste dans le pays oblige les banques commerciales membres de l’Association Professionnelle des Banques (APB) à modifier leurs horaires de fonctionnement. Également, plusieurs hôpitaux, dont la Maternité Isaïe Jeanty, sont contraintes de fermer leurs portes. C’est ce qu’a appris notre rédaction ce vendredi 5 novembre 2021.

Pour les banques membres de l’APB, à partir du lundi 8 novembre 2021, leurs heures de fonctionnement seront réduites. Elles seront ouvertes seulement les lundi, mercredi et vendredi, de 8:30 AM à 2:00 PM. Toutefois, précise l’APB, les services en ligne seront toujours disponibles tant que les liaisons internet sont possibles.

Quant aux hôpitaux, la situation est inquiétante. La Maternité Isaïe Jeanty, ne pouvant pas résister à la rareté de carburant, a été contrainte de fermer ses portes depuis plusieurs jours. Selon Chantal Sauveur, le directeur médical de ce centre hospitalier, l’institution fait face à un problème d’électricité et n’a pas les moyens pour acheter de carburant pour alimenter sa génératrice.

L’Hôpital Sainte Thérèse de Hinche, quant à lui, fait face à l’absence de plusieurs membres de son personnel qui habitent au Cap-Haïtien et à Port-au-Prince. Les services fonctionnent au ralenti à l’hôpital, ce qui pousse le Dr Prince Pierre Sonson, le directeur médical, a appelé à créer un couloir d’urgence pour venir en aide aux hôpitaux.

Cependant, cela est différent pour l’Hôpital Universaitaire d’État d’Haïti (HUEH) qui n’a pas de problème de carburant, mais connait pourtant une pénurie d’eau. D’après le Dr Jessy Colimon Adrien, le fonctionnement de plusieurs sections de cet hôpital public a été suspendu et risque de s’aggraver si rien n’est fait.

La rareté de carburant ne date pas d’hier. Pourtant, jusqu’à date, les autorités en place n’ont pas encore trouvé la bonne formule pour résoudre ce problème qui perdure encore et qui s’aggrave, à cause de la puissance gangs armés qui constitue un handicap pour le fonctionnement du secteur pétrolier en Haïti.

Bouton retour en haut de la page