Crise : Des écoles gardent leurs portes fermées ce lundi 3 octobre 2022

En dépit de l’annonce de la réouverture des classes pour ce lundi 3 octobre, plusieurs écoles garderont leurs portes fermées en raison des mouvements de protestations dûs à l’augmentation du prix du carburant. Parmi ces écoles figurent le Collège Cœur Immaculé de Marie (CIM) et l’Institution Saint Louis de Gonzague.

« La Direction générale du Collège Cœur Immaculé de Marie (CIM) vous présente ses compliments et vous informe que, face à une conjoncture particulièrement difficile où rien n’est clair pour quiconque, elle décide d’observer l’évolution de la situation sociopolitique et éviter le risque d’exposer les élèves à des situations d’insécurité et de violences des rues que personne ne peut , maintenant, évaluer objectivement », peut-on lire dans une note acheminée à la rédaction ce dimanche 2 octobre. 

« Aussi et en conséquence de tout cela, la Direction générale du CIM décide-t-elle de ne pas travailler la semaine du 3 octobre 2022, en attendant  que la situation s’éclaircisse », a poursuivi la note du Collège Cœur Immaculé de Marie.

De son côté, l’institution Saint Louis de Gonzague en a fait de même. L’institution a fait savoir que ses portes resteront aussi fermées ce lundi 3 octobre. « Après une large consultation auprès de la communauté saint-louisienne : parents, professeurs, personnel administratif et de soutien, la Direction de l’Institution Saint Louis de Gonzague vous informe qu’elle ne reçoit pas d’élèves le 3 octobre 2022 et cela jusqu’à nouvel ordre », a indiqué une note portant la signature du frère Simon Alphonse dont la rédaction a eu copie.

Après dix jours d’émeutes et de manifestations violentes dûes à la révision à la hausse du prix du pétrole par le gouvernement de facto, les activités peinent à reprendre en Haïti. La rareté de carburant oblige des institutions clés à fonctionner au ralenti. À partir de ce lundi, les banques commerciales ouvriront leurs portes 3 jours sur 7, selon un communiqué de l’Association Professionnelle des Banques. La rentrée des classes bien que maintenue par le ministre de facto de l’Éducation Nationale Nesmy Manigat pour ce lundi 3 octobre est plus que jamais incertaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

4 × cinq =

Bouton retour en haut de la page