Crise : Réginald Boulos appelle les « dirigeants insouciants » à la démission

En pleine période de fêtes de fin d’année, Pierre Réginald Boulos passe à l’attaque et exige la démission des autorités. Les raisons évoquées sont, entre autres, les cas d’enlèvement et la souffrance des familles haïtiennes qui doivent susciter l’indignation des gens, lit-on dans un message publié sur sa page Facebook, ce 26 décembre 2020.

Il semble que le leader de MTVAyiti ne pourra pas attendre le 7 février 2021 pour voir partir Jovenel Moïse et sa bande, comme bon nombre d’opposants au pouvoir en place le souhaitent. Par rapport aux actes d’insécurité, de banditisme, de criminalité qui augmentent la souffrance des familles haïtiennes, M. Boulos s’est dit révolté tout en exigeant la démission des dirigeants.

« Qu’ils démissionnent ! Trop de souffrances pour le peuple. Je suis révolté devant tous ces cas d’enlèvement », écrit-il pour débuter son message. Ensuite, toujours dans la même publication, il dit que tous ces cas d’injustices qui se produisent ces derniers temps dans la société doivent nous motiver à agir et que nous ne devons pas avoir peur, parce que le combat est juste.

« La souffrance morale des familles et la souffrance physique de ceux ou celles qui sont kidnappés doivent nous motiver à agir. N’ayons pas peur. Le combat est juste !!!! », a-t-il conclu.

L’homme d’affaires est passé dans l’opposition à Jovenel Moïse depuis 2018. La semaine dernière, il avait opté pour un dialogue franc avec les autorités en place et tous les secteurs clés du pays pour dénouer la crise aiguë. En appelant aujourd’hui les dirigeants à la démission, M. Boulos s’est apparemment rendu compte de la mauvaise foi du pouvoir en place qui jusqu’ici n’a pris aucune mesure pour soulager tant soit peu la misère du peuple.

Haiti Infos Pro / HIP

Bouton retour en haut de la page
Haïti Infos Pro