Dans l’insalubrité, Cap-Haïtien se prépare à rendre hommage à Jovenel Moïse

L’agent exécutif intérimaire de la ville du Cap-Haïtien dénonce l’insalubrité et le manque d’organisation à la veille des funérailles de Jovenel Moïse.

L’agent exécutif intérimaire de la ville du Cap-Haïtien, Yverose Pierre, a dénoncé, dans une conférence de presse donnée ce mercredi 21 juillet, les conditions dans lesquelles la ville se trouve à la veille des funérailles du président de facto, Jovenel Moïse.

Yverose Pierre a avoué avoir appris par voie de presse que les funérailles de Jovenel Moïse auront lieu au Cap-Haïtien.

« Même un coup de balai n’a été effectué chez le père du président où ce dernier doit être enterré », a affirmé l’agent exécutif intérimaire qui a laissé croire avoir visité les lieux. Madame Pierre a déploré l’insalubrité qui gangrène la ville et a plaidé en faveur d’une opération de nettoyage coup de poing pour l’assainir.

Plus loin, Yverose Pierre a rapporté avoir entrepris en ce sens des démarches sans succès auprès de l’ex-premier ministre de facto Claude Joseph. “La mairie du Cap-Haïtien ne dispose pas d’un centime pour organiser les obsèques de Jovenel Moïse », a regretté Yverose Pierre qui estime que le rôle de l’État devrait être pleinement assuré en ce sens.

Bouton retour en haut de la page