Déploiement de forces armées : Les États-Unis examinent la demande d’Haïti

La porte-parole de la Maison-Blanche, Karine Jean Pierre, a déclaré, le mardi 11 octobre, que les États-Unis examinaient la demande d’Haïti d’envoyer une force internationale pour l’aider à résoudre la crise sécuritaire.

Lors d’une conférence de presse à la Maison-Blanche, Karine Jean Pierre a informé que les États-Unis et leurs partenaires internationaux étudient les moyens à utiliser pour contrecarrer ceux qui commettent des actes de violence et ceux qui les soutiennent. La porte-parole a aussi fait savoir que les États-Unis examinaient les moyens d’aider Haïti à résoudre le problème de la pénurie de carburant.

La porte-parole de la Maison Blanche croit que la plus haute priorité des États-Unis pour l’instant est de veiller à ce que l’aide humanitaire parvienne au peuple haïtien.

« Ce que je peux dire, c’est que nous avons nos employés qui travaillent en Haïti avec des ONG et des agents de santé haïtiens pour les aider à faire face à l’épidémie de choléra et à prendre soin de ceux qui en ont besoin. Depuis 2021, les États-Unis ont donné à Haïti plus de 171 millions de dollars d’aide », a-t-elle déclaré aux micros des journalistes.

« Au cours des 18 derniers mois, les États-Unis ont donné à Haïti plus de 90 millions de dollars pour renforcer sa capacité à sécuriser le pays. Une assistance pour soutenir les capacités de la police nationale à faire face à la crise », a poursuivi Karine Jean Pierre.

A rappeler que le gouvernement a adopté, en conseil des ministres le 6 octobre dernier, une résolution donnant plein pouvoir au premier ministre Ariel Henry de solliciter une intervention militaire dans le pays pour faire face aux gangs armés qui sèment la terreur au sein de la population.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

16 − sept =

Bouton retour en haut de la page