Des élections sur la dépouille de Me Dorval. Merci PHTK !

De toute évidence, l’assassinat de Me Monferrier Dorval a été, en théorie comme en pratique, une simple formalité. Une formalité tout à fait possible tant pour les auteurs intellectuels que pour l’assassin (les assassins). L’espace d’un cillement, ils ont mis le vulgarisateur de la Théorie des formalités impossibles “à côté”.

24 heures avant sa mort, le Docteur en droit démontrait, éloquemment et avec autorité, sur les ondes de Magik 9, que la réalisation des élections sans un changement de régime reviendrait à donner des coups d’épée dans l’eau. Des propos qui ne sont pourtant pas nouveaux.

Mais, parmi les nombreuses bouches inutiles qui vocifèrent dans les médias à longueur de journée, Me Dorval a commis le péché d’avoir eu une “sale gueule utile”; une voix qui fait autorité, capable de frapper n’importe quel esprit, sans considérations de son bord politique.

“Toute vérité n’est pas bonne à dire. Puisque c’est Me Monferrier Dorval qui dit que les élections ne sont pas possibles sans des conditions préalables, sa parole ne peut être que vraie. Éliminons-le pour l’empêcher de divulguer cette vérité “. Ainsi ont raisonné ses assassins, passant vite, très vite, de la parole aux actes.

Aujourd’hui, celui qu’ils considéraient comme le mal n’est plus. Et déjà, on parle allègrement d’élections. Le Patron omniprésent dans les élections mais omniabsent dans nos misères, l’OEA, fixe le délai pour la réalisation des législatives : fin janvier 2021 au plus tard. Les subalternes n’ont qu’à se mettre au diapason.

Puisque la présence de Monferrier était une gêne pour les yeux et pour l’âme de ceux qui n’aiment pas trop voir et entendre parler le “Beau” et la “Raison”, il ne fait aucun mal de réaliser des élections sur sa dépouille. Morte la bête, mort le venin, le champ est libre !

Désormais, presqu’aucune bouche utile ne dira NON aux élections. Qui osera? La guerre contre l’intelligence en Haïti ne fait que commencer !

Haiti Infos Pro/ HIP

Bouton retour en haut de la page