Des journalistes de médias en ligne, agressés par des hommes armés à Martissant

Un groupe de journalistes travaillant pour des médias en ligne ont été agressés dans l’après-midi du vendredi 4 juin 2021 à Martissant, où des gangs armés s’affrontent. Après les agressions verbales, les hommes armés ont brisé le téléphone de l’un des travailleurs de la presse, qui faisait partie d’un groupe qui revenait de Fontamara, dans le cadre d’un reportage spécial.

“Mwen sot manke mouri…”, nous dit Souffrant Guerking, joint au téléphone quelques minutes après l’action. Encore sous le choc, le responsable du média en ligne “Passion Infos Plus” témoin de l’action, affirme avoir vécu l’un des pires moments de sa vie. Selon le journaliste, des hommes armés qui s’abritaient entre Martissant 7 et 23 ont intimé l’ordre à un groupe de journalistes de s’arrêter, alors qu’ils étaient en plein travail.

“Nou te sou plizyè moto. Moto yo te klèman idantifye. Yo kanpe nou. Yo mande nou kote nou soti, nou di se travay nap travay”, raconte Souffrant. Ce dernier explique que ces hommes armés qui étaient très agressifs envers eux, étaient à 2 doigts de les frapper physiquement.

Après quelques minutes, ils nous ont demandé de vider les lieux rapidement. “Deplase la ! Avanm tire w…”, a lancé l’un des bandits armés au journaliste. Avant de quitter l’endroit, Souffrant Guerking rapporte que les malfrats ont brisé son téléphone, qui est d’ailleurs son outil de travail. “Aussi, raconte-t-il, les bandits ont même touché violemment la partie intime d’une journaliste qui nous accompagnait dans le cadre de ce reportage. Visiblement affecté, le responsable de Passion Infos Plus affirme avoir vécu l’un des moments les plus stressants de sa carrière de journaliste.

Bouton retour en haut de la page