Des chrétiens protestants marcheront dans la rue pour dénoncer le code penal

Des leaders religieux regroupés au sein du Conseil National Spirituel des Églises d’Haïti (CONASPEH), de la Fédération Protestante d’Haïti (FPH), de la Vision d’Haïti et du Monde (VIHAMO) se préparent à dénoncer la volonté de l’Executif d’imposer au peuple haïtien des pratiques contraires aux mœurs et à la culture haïtienne.

La marche de la communauté protestante initiée par le CONASPEH, la FPH, la VIHAMO, entre autres, partira ce dimanche 26 juillet du rond point Trois Mains pour aboutir au Carrefour de l’aéroport, selon l’agenda rendu public par les organisateurs. Les chrétiens protestants, au cours du défilé, feront résonner leur voix pour dénoncer les velléités du pouvoir de basculer les générations futures d’Haïti dans la débauche, a anticipé le bishop Gérald Bataille.

D’autres interventions des membres du secteur protestant, présents à la conférence de presse de ce mercredi 22 juillet abondent dans le même sens et invitent la population à se mobiliser.

 »Nous exigeons le port du masque, le respect de la distanciation physique. Les personnes diabétiques et hypertendues sont recommandées de se faire accompagner de médicaments pendant la marche », a insisté Sabine Duvivier Morpeau, conseillère juridique de la FPH.

La marche contre la promotion des valeurs inadaptées à la réalité haïtienne est un signal lancé au pouvoir par les chefs religieux pour appeler à corriger les dérives. Cette démarche s’inscrit dans la lignée d’un ensemble d’initiatives visant à forcer l’Executif à faire retrait du code pénal controversé, poursuivent les pasteurs protestants.

Haiti Infos Pro / HIP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 5 =

Bouton retour en haut de la page