Netty et Diego

Diego Charles et Antoinette Duclaire, les oubliés de la Justice haïtienne

Dans la nuit du 29 juin 2021, le journaliste Diego Charles et la militante Antoinette Duclaire, affectueusement appelée “Netty”, ont été brutalement assassinés à Port-au-Prince, Haïti. Trois ans plus tard, ce double meurtre reste non résolu, et le silence de la justice haïtienne continue de hanter la mémoire collective et de susciter l’indignation.

Diego Charles, journaliste reconnu pour son intégrité, et Antoinette Duclaire, militante fervente pour les droits humains et l’autonomisation des femmes, ont été abattus dans des circonstances tragiques. Ce double meutre a provoqué une onde de choc à travers tout le pays, mettant en lumière la vulnérabilité des journalistes et des militants en Haïti, ainsi que l’impunité rampante qui gangrène le système judiciaire haïtien.

Le silence assourdissant de la justice

Depuis cette nuit fatidique, les familles de Diego et d’Antoinette, ainsi que de nombreux citoyens haïtiens, attendent des réponses. Malheureusement, la justice haïtienne est restée largement silencieuse. Aucune avancée significative n’a été annoncée dans l’enquête, et les assassins courent toujours libres. Ce silence est perçu par beaucoup comme une forme de complicité tacite et une preuve supplémentaire de la faillite de l’état à protéger ses citoyens et à rendre justice.

Appels à la justice et à la mémoire

Les organisations de défense des droits humains, les collègues des victimes, et de nombreux citoyens continuent de réclamer justice. Contrairement aux deux années précédentes, aucune commémoration n’a été organisée cette année en leur mémoire et pour rappeler que leurs vies ne doivent pas être oubliées.

En mémoire de Diego Charles et d’Antoinette Duclaire, la lutte pour la vérité et la justice doit continuer. Leur héritage perdurera tant que des voix courageuses s’élèveront contre l’injustice et pour le respect des droits humains en Haïti.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page