Économie : Trois jours consacrés à la distribution du « carburant aux prix ajustés » dans les pompes

Le gouvernement dirigé par Ariel Henry gagne-t-il la bataille aux dépens des citoyens qui protestaient à travers les dix départements du pays, durant plusieurs mois, contre sa décision d’ajuster de manière brutale les prix des produits pétroliers sur le marché local ?

Le Terminal Varreux étant finalement déverrouillé, le ministère du commerce et de l’industrie s’est empressé de décréter officiellement les 9, 10 et 11 novembre jours exclusivement consacrés à l’alimentation des pompes à essence sur l’ensemble territoire national.

« Cette décision est adoptée dans le but de faciliter une distribution ordonnée et sécurisée des produits pétroliers sur le territoire national », peut-on lire dans un communiqué portant la signature du titulaire dudit ministère Ricardin Saint Jean, précisant que la distribution des produits pétroliers à « toute la population » débutera à partir du samedi 14 novembre 2022.

Dans l’intervalle, une source proche du Ministère du Commerce et de l’Industrie contactée par HIP a fait savoir que le prix de la gazoline reste fixé à 570 gourdes, le diesel 670 gourdes, le kérosène 665 gourdes.

Face à cet état de fait, certains observateurs estiment que le blocage du terminal Varreux participait d’un stratagème de l’administration en place visant raréfier ce produit sur le marché, dans le but de rendre « digérable » sa décision anti-peuple.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

un × 5 =

Bouton retour en haut de la page