Edmonde Supplice Beauzile : « J’ai voté Laurent Lamothe, parce qu’il est multimillionnaire »

L’ancienne Sénatrice du département du Centre, Edmonde Supplice Beauzile, avoue avoir voté Laurent Lamothe comme Premier ministre, uniquement parce qu’il est un multimillionnaire. Cette déclaration faite lundi 19 octobre 2020 sur les ondes de Radio Magic 9, provoque une pluie de critiques contre la Cheffe du parti Fusion des Sociaux-Démocrates Haïtiens.

Comme dans une séance de confession, l’ancienne parlementaire est revenue sur le processus de vote de l’ex-Premier ministre Laurent Lamothe. Le 12 décembre 2012, soit quelques mois après la ratification de la déclaration de politique générale de l’entrepreneur au Sénat de la République, Edmonde Supplice Beauzile informe avoir sollicité une rencontre personnelle avec le Chef du gouvernement chez lui. Par ces échanges, Mme Beauzile affirme avoir voulu partager avec Laurent Lamothe, l’ensemble des critiques dont il était l’objet à l’époque.

« Mwen menm mwen te vote w. Mwen gen kèk Senatè ki te palem de ou, kòm yon milti-milyonè. Mwen te panse lè yon moun milti-milyonè, li ta pral ede peyi a », avait déclaré la responsable du parti Fusion des Sociaux-Démocrates Haïtiens à l’ancien Chef de la Villa d’accueil. Sans embarras, Edmonde Supplice Beauzile avoue avoir voté Laurent Lamothe uniquement pour sa fortune. Dans la tête de l’ancienne Sénatrice du Centre, un multimillionnaire, en raison de sa fortune, ne devrait pas s’impliquer dans des cas de surfacturation, de détournement de fonds, de corruption entre autres…

« Mwen te baw vòt mwen an, mwen paka koupe dwèt la. Men yo dim ou fè leta peye yon pano solè ant 6 a 8 mil dola ameriken, alòske nan rejyon an la, yo vann soti 800 al 1200 dola », avait dit clairement Mme Beauzile à l’ancien Ministre de la Planification et de la Coopération Externe. À date, la Cheffe de la Fusion attend vainement des explications de M. Lamothe autour de ce dossier. « Je l’ai dit publiquement aujourd’hui, parce que ça m’avait marqué », conclut-elle.

Quelques minutes après cette déclaration, des internautes haïtiens déchainent, et tirent à boulet rouge sur Edmonde Supplice Beauzile. À travers des publications faites sur Facebook, certains citoyens qualifient de « honteux », voire « terre-à-terre », la confession d’Edmonde Supplice Beauzile.

Rappelons que le Premier ministre Laurent Lamothe avait présenté le mardi 8 mai 2012 au Sénat de la République, un programme basé sur les 5 « E » – Économie et Emploi, Éducation, Énergie, État de droit et Environnement. Une politique générale qui avait récoltée 20 voix pour, 0 contre et 0 abstention. Notons que Laurent Lamothe avait succédé à Garry Conille, qui avait démissionné en février de la même année, soit quatre (4) mois seulement après sa nomination.

Luckson Saint -Vil / HIP

Bouton retour en haut de la page