Éducation-Covid-19 : coup d’œil sur le nouveau protocole sanitaire du MENFP

Le MENFP a présenté, ce 27 juillet, le nouveau protocole sanitaire lié au COVID-19. Ce document de six pages présente les consignes à respecter afin de protéger les élèves et les professeurs contre le Coronavirus lors de la réouverture des classes, le 10 août prochain. Il est le fruit du travail de deux groupes multisectoriels du gouvernement haïtien.

Le protocole recommande le lavage à l’eau chlorée de tous les établissements scolaires avant la rentrée des classes. Les écoles devraient aussi disposer de plusieurs points de lavage des mains avec de l’eau et du savon, à proximité des différentes salles de classe.

Le protocole fixe l’effectif des élèves dans les salles de classe à 30 au maximum afin de réduire les risques de transmission interhumaine dans les écoles. Les cours seront dispensés par rotation, soit trois jours par semaine pour un groupe, et trois autres pour un autre groupe, week-end y compris.

La distance physique d’un mètre est maintenue et elle doit être respectée entre les élèves et les professeurs. L’enseignement en plein air sera encouragé autant que possible si l’école dispose d’une cour spacieuse, selon le nouveau protocole sanitaire.

Les enfants de moins de 11 ans ne porteront pas de masques ainsi que ceux souffrant de bronchite, de sinusite, d’asthme, de pathologie cardiaque.

Les masques sont déstinés aux adultes et aux écoliers de plus de onze ans. Le port de masque ou de visière quand on est en groupe est obligatoire. Cependant, jamais de masque durant la récréation et pendant l’exercice physique à cause de la possibilité d’hypoxie.

Le port du masque n’est pas obligatoire dans les salles de classe, toutefois, il doit être tout le temps disponible au sein de l’établissement.

Tout élève, tout enseignant ou autre personnel de l’école présentant, durant les heures de classe, un problème urgent de santé, de quelque nature que ce soit, devra être discrètement acheminé à la direction de l’école qui appellera au : 20 20 ou 116.

Pour un cas suspect ou avéré de Covid-19, l’enfant sera placé en quarantaine et fera le test de dépistage. Il aura droit à un counseling pré et post-test. Tout le processus se fera dans la confidentialité afin de prévenir la stigmatisation, la discrimination et la violence, prevoit ce protocole.

Des inspecteurs seront en visite dans des écoles afin de vérifier si celles-ci respectent les normes minimales de la réouverture. Sinon, elles pourront être fermées à tout moment pour non-respect de ces dernières. Elles rouvriront le plus rapidement possible après leur mise aux normes.

Le respect du protocole sanitaire sera assuré par la Direction de l’école renforcée par l’inspectorat scolaire. Toutefois, le MENFP dit compter sur le support de tous les acteurs du système éducatif ( parents, élèves, enseignants…) qui doivent s’impliquer pour la pleine application de ce protocole.

Marie Ludie Monfort Paul / HIP

Bouton retour en haut de la page