Elections en Haïti : « Il y a des conséquences pour ceux qui y font obstacle », menacent les États-Unis

Le département d’Etat américain enjoint les autorités étatiques d’Haïti à mettre tout en œuvre en vue de former un Conseil Electoral Provisoire et organiser les prochaines élections. Dans un Tweet publié dans la soirée du mercredi 16 septembre 2020, le gouvernement américain, par le biais de son ambassade en Haïti, dicte ses lois dans le cadre de l’organisation du prochain scrutin.

« Haïti doit faire son travail et former un nouveau CEP, avec des membres ayant une réputation d’intégrité, d’honnêteté et de compétence pour organiser un processus électoral libre et juste », recommande le Département d’État, sans langue de bois, et sans aucune stratégie diplomatique. Plus loin, l’Ambassade des États-Unis a, dans ce tweet, menacent tous ceux et toutes celles qui veulent empêcher la tenue de ces joutes. « Il y a des conséquences pour ceux qui y font obstacle », préviennent les américains.

Dans cette publication qui suscite déjà pas mal de commentaires sur les réseaux sociaux, le gouvernement américain déclare « qu’une démocratie qui fonctionne bien, exige que toutes les branches du gouvernement, y compris le parlement, de jouer leurs rôles ». « Nous encourageons les parties prenantes d’#Haïti à accomplir leur travail et à former un conseil électoral, comme prévu dans sa constitution », conclut le Département d’Etat américain, dans ce tweet publié par l’Ambassade des États-Unis dans le pays.

Luckson Saint -Vil / HIP

Bouton retour en haut de la page
Haïti Infos Pro