Emmanuel Toto Constant déporté, auditionné et placé en garde à vue

L’ancien membre fondateur du groupe paramilitaire FRAPH, condamné à 37 ans de prison pour fraude aux Etats-Unis, Emmanuel “Toto” Constant, a été déporté, ce mardi 23 juin 2020, vers Haïti par les autorités américaines.

Arrivé sur le Tamarc de l’aéroport international Toussaint Louverture vers 11 heures 25 du matin, le criminel a été arrêté puis transféré à la direction centrale de la police judiciaire pour une audition ayant durée près de 3 heures. Après quoi, il a été placé en garde à vue à la DCPJ.

Le déportation de Toto Constant a été repoussée par les autorités américaines à 3 reprises sur demande des dirigeants haïtiens.

L’ex-chef de l’organisation paramilitaire haïtienne FRAPH (1991-1994), Emmanuel « Toto » Constant, a été condamné par un juge de Brooklyn (New York) à 37 ans de prison, pour sa responsabilité dans une vaste opération de fraude immobilière. Après le renversement de l’ancien président Jean Bertrand Aristide par les militaires en 1991, il a créé un groupe paramilitaire qui a participé dans beaucoup de crimes à travers le pays dont le massacre de partisans d’Aristide en 1994 à Raboteau, aux Gonaives. Il a été condamné par contumace.

HIP / Haiti Infos Pro

Bouton retour en haut de la page