« En matière de crime, tout citoyen est policier », Rockfeller Vincent justifie l’arrestation d’Obed Joseph par Barbecue

Dans une conférence de presse tenue ce jeudi 12 novembre au ministère de la justice, le ministre de la justice du gouvernement de facto, Rockfeller Vincent, a justifié l’arrestation du présumé assassin d’Evelyne Sincère par Jimmy Chérizier alis Barbecue, chef de gang notoire, leader de la fédération criminelle G9 an Fanmi e alye.

“En matière de crime, tout citoyen est gendarme et policier tant qu’il n’est pas condamné à une peine afflictive et infamante”, a indiqué Rockfeller Vincent qui a précisé que le citoyen tant qu’il n’est pas condamné par la justice peut jouir pleinement de ses droits civils et politiques.

Il a rappelé qu’en cas de flagrant délit n’importe quel citoyen peut collaborer avec la police afin d’interpeller les contrevenants. Dans le cas de l’assassinat de la jeune écolière Evelyne Sincère, Rockfeller Vincent estime que ce n’est pas important de savoir qui a interpellé le présumé criminel Obed “Kiki” Joseph. 

Sans le citer nommément, Rockfeller Vincent croit que l’action de Barbecue s’inscrit dans le cadre d’une responsabilité citoyenne. Cependant, il souligne que le chef de gang est toujours recherché par la police.

Rappelons qu’en avril dernier alors qu’il était activement recherché par les forces de l’ordre, Jimmy “Barbecue” Chérizier a été remarqué aux côtés des agents de police en train de parrainer une distribution de nourriture à Delmas dans le cadre des mesures d’accompagnement de la population face au coronavirus.

Si le ministre soutient que c’est normal que Barbecue interpelle des présumés criminels comme lui et de les livrer à la police sans être arrêté lui même, des citoyens croient que cette scène relève de la fiction et est digne d’une série Netflix. Cependant, des organisations de la société civile soutiennent que cela vient confirmer les relations existant entre le G9 et le pouvoir en place.

Joubert Joseph/HIP

Bouton retour en haut de la page