En opposition au CEP contesté de Jovenel Moïse, Joseph Lambert élu président du Sénat

Joseph Lambert, sénateur du Sud-est, est élu président du Sénat ce 12 janvier 2021, remplaçant ainsi Pierre François Sildor. Le nouvel élu exprime son désaccord avec l’actuel Conseil Électoral Provisoire (CEP) contesté et promet de faire respecter l’institution parlementaire, malgré l’incapacité du grand corps de jouer son rôle constitutionnel.

Le nouveau président du Sénat est élu avec 8 voix pour, 0 contre et 0 abstention. Les deux sénateurs qui n’ont pas voté étaient absents. Il rappelle à Jovenel Moïse que le Sénat a le droit de travailler de concert avec l’éxécutif afin de sortir le pays du bourbier. Il croit qu’il faut dialoguer en permanence afin de trouver ce qui vaut le mieux pour la nation, sans tenir compte des intérêts personnels. En ce sens, il promet que le Sénat va se mettre au travail et sera le centre de préoccupation de tous les secteurs du pays pour les amener à un dialogue afin de trouver un compromis politique en cette période sombre.

D’un autre côté, l’élu du Sud-est critique la mise sur pied du CEP qui ne respecte pas les préscrits légaux de la Constitution, dont la prestation de serment par devant la Cour de Cassation. Il a profité pour dénoncer le fait par l’exécutif de ne pas avoir invité le Sénat à se positionner sur la création du comité consultatif devant travailler sur la nouvelle Constitution. En tant que président de cette institution, Joseph Lambert dit vouloir faire tout ce qui est en son pouvoir afin d’abord de défendre le prestige du Sénat, ensuite le respect des sénateurs.

Certains voient l’arrivée de Joseph Lambert à la tête du Sénat comme un véritable coup politique. En effet, « l’animal politique » se préparerait pour l’après Jovenel Moïse. D’autres se demandent où était passé le Sénat lors des publications des décrets illégaux de Jovenel Moïse et s’il n’est pas un peu tard pour se réveiller.

Retenons que Joseph Lambert dirige ec qui en reste du Sénat accompagné des sénateurs Kedlaire Augustin, vice-président, Gracia Delva, secrétaire et Jean-Marie Ralph Féthière, questeur.

Haiti Infos Pro

Bouton retour en haut de la page
Haïti Infos Pro