En plein coronavirus, les gangs armés de Grand Ravine et Ti bwa s’affrontent

Ce mardi 7 Avril, les conflits entre des gangs armés à l’entrée sud de la capitale se poursuivent, malgré les risques qui pèsent sur le pays à cause du coronavirus.

Des détonations d’armes automatiques ont été entendues au niveau des quartiers “Ti bwa” et “Gran Ravin”. Selon plusieurs témoignages, les hommes armés de Ti Bwa, dirigés par Chris la, ont attaqué ceux de Grand Ravin pendant les funérailles d’un présumé membre du gang dirigé par Bougòy et Ti Lapli, à « Sillon ». Selon nos sources, une personne serait morte et 3 autres blessées dont une fillette de 8 ans.

Complètement abandonnés par les forces de l’ordre, les habitants qui sont de retour après plusieurs jours, apparemment calme, sont à nouveau plongés dans l’angoisse et crient au secours.

Malgré la menace que représente cette pandémie pour le pays, les gangs armés, à Cité Soleil, Village de Dieu, Grand Ravin, Tibwa et ceux basés dans l’artibonite continuent de semer la terreur au sein de la population civile.

HIP / Haiti Infos Pro

Bouton retour en haut de la page