En pleine mobilisation populaire, les États-Unis prêchent l’évangile des élections en Haïti

Alors que la mobilisation anti-Ariel prend de l’ampleur un peu partout à travers le pays, notamment dans des villes de provinces, les États-Unis qui ne cessent d’être solidaires du gouvernement de facto continuent de plaider en faveur l’organisation d’élections dans le pays.

Le chargé d’affaires des États-Unis en Haïti, Eric William Stromayer, invite tous les acteurs de la société civile, des partis politiques et les protagonistes de la crise à rejoindre le train du premier Ministre et se mettre en accord avec lui afin d’organiser des élections dans le pays dans un bref délai.

« Cela aidera à faire revenir un climat stable et sécuritaire dans le pays », a fait savoir le diplomate, ce mardi, dans une interview exclusive accordée à Radio Télévision Caraïbes.

De l’avis du chargé d’affaires, la fin de cette transition qui dure trop longtemps dans le pays, doit nécessairement passer par l’organisation d’élections libres et transparentes.« À mon avis, le changement est nécessaire à partir des élections des parties prenantes, des différentes forces vives du pays. Il faut que les acteurs s’engagent en vue de trouver une feuille de route… », a-t-il précisé.

Si le support des États-Unis au gouvernement de facto mené par un Ariel décrié n’est plus à démontrer, le chargé d’affaires, sans aucune gêne, a tout de même tenu à préciser que les USA ne sont pas là pour soutenir un parti ou un autre. « Nous sommes là pour soutenir Haïti pour qu’elle bouge dans une période difficile, pour qu’elle puisse en sortir de ça », a-t-il soutenu.

Le diplomate a réitéré la volonté des États-Unis de continuer à soutenir et assister la police nationale mais aussi la mission multinationale de soutien à la sécurité dont la venue en Haïti est encore dans l’impasse.

« La principale position des États-Unis face à cette crise sociopolitique en Haïti, c’est de continuer à assister la Police Nationale d’Haïti (PNH) et la Mission multinationale de soutien à la sécurité dans le but de garantir la sécurité nécessaire pour que les joutes électorales soient organisées dans la transparence et en toute crédibilité afin que le peuple haïtien puisse exprimer sa voix », a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page