Face à un Gouvernement impuissant, le gang G9 exige l’amnistie pour libérer le carburant

Consciente de sa supériorité face à un Etat failli et une police à bout de souffle et impuissante, incapables de reprendre le contrôle du Terminal Varreux, la coalition criminelle « G9 » pose des conditions pour faciliter l’accès à ce site de stockage des produits pétroliers.

En effet, intervenant au journal matinal de Magic9 ,ce jeudi 13 octobre 2022, le président de la commission nationale de désarmement, démantèlement et de réinsertion, Jean Rebel Dorcénat, confirme que cette bande armée exige l’amnistie générale en faveur de tous ses membres, le retrait de tous les avis de recherche dont ils font l’objet, sa participation au sein du gouvernement et le retrait de la décision de l’administration actuelle d’augmenter les prix des produits pétroliers sur le marché local, comme des préalables au déblocage du Terminal Verreux.

« La CNDDR peut aider à trouver une solution à cette situation. Cependant, elle n’a pas la bénédiction du gouvernement en place pour entreprendre des négociations en ce sens », déclare Jean Rebel Dorcénat accusé, à tort ou raison, d’être aux côtés de Madame Lalime, l’instigatrice supposée de cette coalition de bandes armées.

« Il est nécessaire qu’un couloir humanitaire soit créée dans la zone, en vue de permettre la sortie du carburant du Terminal pour alimenter les centres hospitaliers du pays, et les autres institutions indispensables, dans le contexte marqué par la résurgence du choléra dans le pays, comme l’a demandé la communauté internationale », croit Jean Rebel Dorcénat, soulignant que cette possibilité existe, moyennant une vraie négociation avec les membres de cette coalition criminelle.

« Je suis certain que la commission pourra parvenir à cette fin, si nous disposons des moyens nécessaires », renchérit l’homme considéré par plus comme l’un des porte-paroles du « G9 ».

Jean Rebel Dorcénat, qui confirme que les revendications de la bande à Barbecue sont celles de tous les autres groupes armés qui terrorisent constamment la population, dit déceler une certaine volonté de la part des membres de cette coalition de favoriser un dégel de la situation.

Notons le groupe de gang « G9 » bloque depuis tantôt un mois l’accès au Ternimal Varreux qui contient 70% des produits pétroliers du le pays. Cette situation a provoqué la paralysie de quasiment toutes les activités économiques, ainsi que la fermeture de divers centres hospitaliers dans le pays.

Dans l’intervalle, selon un tweet publié ce jeudi 13 octobre, les responsables du Terminal Varreux ont révélé avoir été victime d’irruption d’hommes armés au centrale de WINECO S.A, dans la nuit du 12 au 13 octobre 2022.
Ces hommes armés « auraient emporté du carburant » après avoir maitrisé les agents de sécurité du site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 × quatre =

Bouton retour en haut de la page