Fantom 509 : 70 policiers dans le viseur de l’Inspection Générale de la PNH

Dans une conférence de presse donnée, ce mardi 8 décembre, à l’IGPNH, le porte-parole de la police des polices, l’inspecteur divisionnaire Jonet Vital a annoncé que 60 policiers qui seraient membres de Fantom 509 sont déjà auditionnés et les chèques des 10 autres qui ont boudé la convocation ont été retenus à l’IGPNH jusqu’à ce qu’ils acceptent de collaborer.

Après des violences policières récurrentes ces derniers temps et suite à un long silence, l’IGPNH annonce avoir ouvert des enquêtes sur différents dossiers comme le quadriple meurtre des 4 jeunes garçons de Carrefour-Feuilles. Dans le même ordre d’idées, une enquête a été ouverte sur l’usage excessif de la force fait par des policiers dans la manifestation organisée par des étudiants et des professionnels de la santé.

Par ailleurs, l’IGPNH a promis de traquer les policiers  membres de Fantom 509 reprochés d’avoir, dans leurs multiples mouvements de revendications, commis des actes de vandalisme contre des biens publics et privés. 

” Nous avons une liste de 70 policiers qui seraient membres de Fantom 509. Une enquête a été ouverte en ce sens. Nous avons déjà auditionné 60 d’entre eux. Les 10 autres sont frappés de mesures conservatoires jusqu’à ce qu’ils acceptent de collaborer “, a déclaré le porte-parole de l’Inspection Générale de la Police Nationale d’Haïti qui souligne que les responsabilités seront fixées après le résultat des enquêtes au cas où il serait prouvé que les policiers en question sont impliqués dans des actes de vandalisme dans le cadre des mouvements revendicatifs de Fantom 509.

Joubert Joseph/HIP

Bouton retour en haut de la page