” Fantômes 509, une menace pour la sécurité nationale”, dixit Lucmane Delille

La police et la justice ont reçu l’instruction formelle pour contrecarrer l’action du groupe ‘’Fantômes 509’’, selon le ministre de la justice pour qui cette structure constitue un “groupe de terroristes” qui se fait passer pour des policiers.

En effet, lors d’un point de presse, ce lundi 11 mai, au local du MJSP, Me Lucmane Delille a condamné avec véhémence les actes malhonnêtes des individus encagoulés parfois portant l’uniforme de la PNH.

Le ministre de la justice n’a pas écarté la possibilité d’acheminer ce dossier, annexée de l’identité des membres de ce groupe aux ambassades des pays amis d’Haïti en vue d’interdire l’accès à ces terroristes sur leur territoire.

Tout en faisant part d’une rencontre fructueuse qui s’est déroulée, vendredi dernier, entre le MJSP et le syndicat de la police nationale d’Haïti, le titulaire du MJSP a demandé aux responsables du SPNH de se démarquer de ce groupe de terroristes.

Le numéro un du MJSP a déploré les actes de vandalisme perpétrés par Fantômes 509 à plusieurs reprises sur des édifices publics dont l’Office National d’Identification (ONI) , l’Office National d’Assurance-Vieillesse (ONA), la résidence officielle du Premier ministre, le ministère de la justice et de la sécurité publique, le ministère de l’Économie et des finances.

HIP / Haiti Infos Pro

Bouton retour en haut de la page