Force Multinationale : en dépit de l’interdiction de la Cour Suprême, le président du Kenya maintient sa décision

Dans le cadre d’une interview accordée au journal Reuters, le président du Kenya, William Ruto, a déclaré vouloir maintenir son engagement envers la mission de sécurité en Haïti. Ainsi, le chef de l’État entend se passer de la décision de la Cour suprême.

William Ruto a souligné la détermination de son pays à apporter son soutien à la lutte contre la violence des gangs en Haïti, minimisant ainsi le tribunal de Nairobi qui a récemment bloqué le déploiement des forces kényanes vers la Première République noire.

Il a rappelé que la demande d’aide a été formulée depuis plusieurs mois, et il espère que les conditions nécessaires pourront être remplies rapidement afin de permettre le déploiement des forces kényanes dès la semaine prochaine.

Selon les déclarations du président kényan, des discussions sont en cours avec les autorités haïtiennes pour satisfaire les exigences du tribunal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page