Funérailles de Me Dorval : vive polémique entre le barreau et la famille du défunt

Des incertitudes planent sur la date précise et le type de funérailles à offrir au bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, Me Monferrier Dorval. Alors que le barreau de Port-au-Prince avait annoncé la tenue de ces obsèques le vendredi 18 septembre 2020, les membres de la famille du défunt semblent décider autrement et annoncent des funérailles « restreintes et intimes».

« Les funérailles de Me Dorval se tiendront en stricte intimité ! » C’est ce qu’a décidé la famille du défunt. Dans une note parvenue à la rédaction dans l’après-midi du mardi 15 septembre 2020, les membres de la famille de l’assassiné affirment toutefois être ouvertes aux intentions d’hommage à la mémoire de l’ancien bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince. Tout en présentant leurs sincères remerciements à tous ceux et toutes celles qui ont témoigné de l’affection et de la sympathie à l’occasion de cet assassinat, les membres de la famille dit souhaiter que sa décision sera « comprise et respectée de tous ».

« J’ai appris avec stupéfaction que la famille de l’ex-bâtonnier ait décidé d’annuler la date des funérailles. Les proches du défunt veulent organiser une cérémonie sans la présence des avocats du barreau de Port-au-Prince », a réagi Me Wilgui Beucia, membre du cabinet de Me Monferrier Dorval. Dans une entrevue accordée à Radio Kiskeya, l’homme de loi rappelle que Me Dorval est un patrimoine et que ses obsèques ne peuvent pas être organisées n’importe comment.

À en croire Me Beucia, les funérailles auront lieu le jeudi 17 septembre 2020, en toute intimité, sans la présence des avocats du barreau de la capitale. Dans la foulée, le membre du cabinet de Me Dorval dénonce une vaste campagne de diversion autour du dossier, ce qui, selon lui, est assimilable à un « second assassinat » du Professeur en droit constitutionnel.

Entretemps, au niveau du bâtonnat, rien n’a changé. La date et les planifications restent les mêmes. À en croire le secrétaire du conseil de l’ordre des avocats de Port-au-Prince qui s’est confié à Radio Kiskeya, les funérailles de Me Monferrier Dorval auront lieu le vendredi 18 septembre prochain, en l’Église Saint-Pierre de Pétion-Ville. Robinson Pierre-Louis annonce la participation de plusieurs avocats étrangers dont ceux de la France, du Québec et de Caroline du Nord. Parallèlement, Me Pierre-Louis annonce que des funérailles symboliques auront lieu également dans les 17 autres juridictions du pays qui dispose d’un tribunal de première instance.

Depuis l’assassinat par balles de Me Monferrier Dorval le 28 août dernier à Pèlerin 5, non loin de la résidence privée du Président Jovenel Moïse, des voix ne cessent de s’élever tant en Haïti qu’à l’étranger, pour exiger justice. Une enquête policière et judiciaire a été diligentée, ce qui a conduit à l’arrestation de plusieurs personnes dans le cadre de ce dossier. Parmi les individus arrêtés, figurent les nommés Mackender Fils-aimé et Vilpique Dunès, proches du pouvoir en place.

Luckson Saint -Vil /HIP

Bouton retour en haut de la page
Haïti Infos Pro