Gangs- Gressier

Gressier : au moins une vingtaine de personnes tuées , le Sous-Commissariat occupé par des bandits

L’agent exécutif intérimaire de la commune de Gressier, Jean Vladimir Bertrand appelle à une intervention rapide des forces de l’ordre pour limiter les dégâts après l’assassinat de plus d’une vingtaine de personnes et l’occupation du Sous-Commissariat par des bandits liés à la coalition «Viv ansanm» dans la journée du dimanche

Les résidents de Gressier ont vécu une journée de terreur ce dimanche, après l’envahissement de la commune par des bandits armés. Des attaques coordonnées ont visé des résidences privées et le Sous-Commissariat reste occupé, selon l’agent exécutif intérimaire Jean Vladimir Bertrand. Au moins une vingtaine de résidents ont été assassinés par des criminels qui se sont introduits violemment dans des maisons. L’édile fait état des citoyens tués, agressés, dépouillés de certains biens.

Des policiers affectés dans le Sous-Commissariat de Gressier ont dû prendre la fuite suite aux assauts des bandits. Le président du Conseil municipal intérimaire Jean Vladimir Bertrand dans une interview accordée à HIP, ce lundi, révèle que les policiers ont été évacués à bord de deux blindés et l’apport des membres de la population aux agents spécialisés a été déterminante.

Pour l’heure, les principales artères sont occupées par des hommes lourdement armés. Des maisons abandonnées au même titre que le Sous-Commissariat sont actuellement sous le contrôle des criminels, déplore l’édile. Une intervention des unités spécialisées pour mettre hors d’état de nuire les gangs est vivement sollicitée, encourage Jean Vladimir Bertrand.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page