Grève: FOSSA salue la détermination de la population et annonce le maintien du mouvement

La majorité des départements et des grandes villes d’Haïti ont répondu ce lundi 25 octobre 2021 à l’appel au mouvement baptisé «Fèmen peyi». En fin de journée, sur les ondes de Radio Kiskeya, le responsable de la structure dénommée « Fòs Sendikal pou Sove Ayiti », Jacques Anderson Desroches, s’est décerné un satisfecit, précisant que le mouvement de protestation se poursuit.

M. Desroches est l’un des initiateurs de cette opération de trois jours. Il applaudit la détermination de la population qui exprime son refus aux actes de banditisme, de criminalité et le rareté de carburant qui prévaut dans le pays, en acceptant de respecter le mot d’ordre.

« Le pays risque de connaitre un éclatement social. Ce mouvement vise à anticiper cette ultime chute de la société haïtienne », a laissé entendre le numéro un de la FOSSA.

Plus loin, le syndicaliste dit prendre ses distances par rapport aux mouvements armés qui coïncident avec la première journée de l’opération «fèmen peyi». Il rappelle que même pour une fois, il n’a jamais eu de rapport ni avec les gangs ni avec des groupes politiques.

Soulignant qu’il a déjà écrit à d’autres secteurs pour une éventuelle rencontre afin de trouver un dénouement à la crise, Anderson Desroches annonce la poursuite de la bataille pour le mardi 26 octobre 2021, comme indiqué préalablement.

Toutefois, il annonce qu’à midi, le mardi 26 octobre, une conférence de presse se tiendra pour annoncer les prochaines étapes et les différentes perspectives à prendre pour continuer la lutte.

Crédit Photo:PIP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − quatre =

Bouton retour en haut de la page