Haïti : Assassinat du professeur Jean H. Paul: Le Collège Canapé-vert inconsolable

Consternation au Collège du Canapé-Vert après l’assassinat dimanche de Jean Hervé Paul, 54 ans, fils de Mme Franck Paul, 86 ans, directrice de l’institution.

Le collège Canapé-Vert est deuil. Drapeau en berne. La tristesse se lit sur le visage des élèves, des professeurs et amis qui rendent visite à la mère éplorée du défunt.

48 heures après le crime, l’octogénaire refuse d’accepter la disparition tragique de son fils. Le visage accablé, Mme Paul se désole de ne pas avoir encore trouver les bons mots pour expliquer cette tragédie à la fille de 5 ans de son fils tué.

Les réactions pleuvent

Plusieurs élèves du Collège se montrent frustrés face à l’insécurité grandissante dans le pays. M. Paul enseignait la philosophie, l’espagnol et l’anglais à l’école de sa maman.“Ils l’ont assassiné dans sa maison, et nous qui sont dans les rues? Nous sommes tous morts”, déclarent certains élèves en terminale au collège.
“C’était un homme qui nous comprend. C’était de la sagesse personnifiée”, affirment-ils.

La mère du défunt fait partie des plus anciennes institutrices du pays et dirige l’une des prestigieuses écoles. Le Collège Canapé-vert, environ 45 ans de service, a été détruit lors du puissant séisme du 12 janvier 2010. C’est grâce à son fils, Jean Hervé Paul, que l’institution a pu se relever. Madame Paul, qui a déjà perdu son fils aîné, vivait avec ses deux autres enfants, dont Jean Hervé Paul.

Agé de 54 ans , Jean Hervé Paul était le cadet des trois enfants de madame Franck Paul et a été assassiné dans la nuit du dimanche 15 mars en sa résidence par des bandits qui tentaient de le kidnapper. Face à la résistance imposée par ce dernier, les malfrats lui ont longé une balle dans la tête.

HIP / Haiti Infos Pro

Bouton retour en haut de la page