Haïti-Banditisme: « Si les USA n’agissent pas, personne n’agira…», dixit Luis Abinader

Le président dominicain Luis Abinader a déclaré que 75% du territoire national haïtien est aux mains des gangs armés. Ce qui représente un grave danger pour la République Dominicaine.

La République Dominicaine a cherché du soutien dans divers contextes, mais dans ce cas, les États-Unis exigent que le problème soit résolu par les Haïtiens, a regretté le président dominicain.

Selon le journal dominicain Listin Diario, M. Abinader a déclaré que plusieurs pays ont soutenu Haïti face au problème des migrants, comme le Panama, Costa Rica et l’Argentine. Mais face à celui des gangs armés, a assuré le président dominicain, si les États-Unis n’agissent pas, personne n’agira.

« Notre sécurité ne commence pas à la frontière, elle doit commencer au-delà de la frontière pour que nous sachions ce que nous faisons », a-t-il déclaré.

« Le problème aujourd’hui, messieurs, c’est que ceux qui contrôlent 75% du territoire haïtien sont les gangs et une société qui doit demander à l’un des chefs de gang de lui permettre de transporter du carburant et soi-disant lui donner un répit d’une semaine pour commémorer une bataille historique, cela nous dit à quel point nous devons traiter cette question dangereuse avec délicatesse », a-t-il affirmé.

HIP avec Listin diario

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize + sept =

Bouton retour en haut de la page