Haïti-Justice: Ariel Henry vit-il sur une planète autre que celle de la population?

Le Premier ministre de facto Ariel Henry persiste à croire que le palais de justice de Port-au-Prince n’est pas occupé par des bandits armés. Il estime que ce sont les acteurs judiciaires et les justiciables qui ont pris la fuite.

« Je ne peux pas parler de la distribution de la justice dans notre pays en faisant semblant d’ignorer que le palais de justice de notre capitale est aujourd’hui déserté par les magistrats, par les avocats et par les justiciables », a déclaré le chef du gouvernement dans un message publié sur ses pages Facebook et Twitter, ce lundi 09 août 2022.

Se réjouissant de sa participation à la « Conférence internationale sur la création de pôles judiciaires spécialisés » en vue d’échanger avec les acteurs du système judiciaire sur les difficultés que confrontent la justice haïtienne, surtout dans l’aspect financier, Dr Ariel Henry dit s’engager dans une lutte acharnée, avec des acteurs du système judiciaire, en vue de sa modernisation. Ce qui permettra au système judiciaire haïtien de réaliser pleinement sa mission de rendre une justice efficace à tous les citoyens.

« Tout ce qui participe d’une meilleure distribution de la justice m’intéresse au plus haut point. Parce que la réforme et la modernisation de notre système judiciaire me tiennent à cœur, cette initiative prise par le Ministère de la Justice et de la Sécurité publique, de concert avec le Réseau National des Magistrats Haïtiens (RENAMAH), est louable à plus d’un titre. » conclut le locataire de la primature.

A rappeler que bien avant l’attaque armée perpétrée contre le palais de justice le 10 juin dernier, des associations de magistrats haïtiens, la Fédération des Barreaux d’Haïti (FBH), des professionnels du droit, le Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) avaient réclamé, à maintes reprises, sa délocalisation vers un endroit sécurisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

18 − trois =

Bouton retour en haut de la page