Haïti /Protestation /Culture : Le Comité carnavalesque à pied d’œuvre malgré tout!

Haïti /Protestation /Culture : Le Comité carnavalesque à pied d’œuvre malgré tout! 2
La profonde crise sociopolitique, économique sans précédent dans laquelle le pays s’enlise, semble être le cadet des soucis des autorités qui ne jurent que par l’organisation du Carnaval national.

À deux jours de son coup d’envoi, la réalisation de cette manifestation culturelle est toujours dans l’impasse.

Malgré les demandes incessantes d’annulation des festivités, le comité de l’organisation du carnaval continue de faire son travail en vue du déroulement de l’ambiance, les 23, 24, 25 février.

Selon une source proche du comité, la décision d’annuler les préparatifs est la prérogative de l’État haïtien. Fort de cette considération, les membres du comité continuent de préparer cette fête populaire.

“Nous travaillons sur les préparatifs depuis plusieurs semaines. Nous ne pouvons pas nous arrêter de notre plein gré”, ajoute notre source.

La reconstruction des stands incendiés en début de semaine se fait toujours attendre au Champ-de-mars. Plusieurs voix de la société s’élèvent contre la réalisation des festivités cette année. Nombreux sont ceux qui jugent indécente la tenue de cette ambiance populaire, face à la grave crise sécuritaire que connaît le pays actuellement, soulignant que le carnaval est la manne économique importante d’un secteur-clé du pays qui s’en fout des problèmes de la population.

Trois jours de festivités culturelles pour faire oublier de longues années d’instabilité politique, une crise économique chronique et le délitement d’une société. Le carnaval permettra-t-il, à lui seul, de changer le regard sur un pays miné par la pauvreté, l’insécurité? Pourquoi les autorités s’entêtent à organiser ce carnaval ?

Kettia JP TAYLOR / HIP

Bouton retour en haut de la page