Actualités

Haïti : Rameau Normil sonne la fin de la récréation pour les gangs armés

Lors d’une conférence de presse tenue ce lundi 8 juillet 2024, Normil Rameau, Commandant en chef de la Police nationale d’Haïti (PNH), a annoncé des mesures drastiques contre les gangs armés qui sévissent dans le pays. Aux côtés de Godfrey Otunge, Commandant de la Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité (MMSS), ils ont détaillé les plans en cours pour restaurer la sécurité en Haïti.

Godfrey Otunge a écarté tout risque d’échec de la mission, réitérant l’engagement ferme de la MMSS à collaborer étroitement avec la PNH et la communauté internationale. Il a insisté sur le respect strict des lois internationales, humanitaires et nationales par la force multinationale, soulignant que cette coopération est essentielle pour le succès des opérations de sécurité.

Normil Rameau a expliqué que la PNH a eu plusieurs réunions avec les forces kényanes pour élaborer des stratégies efficaces contre l’insécurité. Il a répondu aux questions de la population en affirmant que la PNH est en phase d’évaluation et de planification pour aborder l’insécurité et neutraliser les gangs armés.

Le Directeur Général de la PNH a appelé la population à soutenir les forces de l’ordre à travers un partenariat appelé MPP (Mariage entre la Police et la Population). Ce partenariat, en conjonction avec la MMSS et la PNH, vise à renforcer l’efficacité des actions sécuritaires et à restaurer la confiance entre la police et les citoyens.

Rameau a révélé que dans sept communes du département de l’Ouest, la police a été absente depuis deux ans. Cependant, il a promis le retour imminent de la police dans toutes les infrastructures abandonnées à cause des gangs. Il a mentionné la récupération du commissariat de Gressier et la saisie du backhoe-loader utilisé par les gangs pour détruire des infrastructures étatiques.

Un autre point fort de l’annonce de Rameau a été la reprise du contrôle de l’hôpital Général par la PNH ce dimanche soir. Avec détermination, il a affirmé que les opérations de la police se poursuivront sans calendrier fixe mais avec une volonté inébranlable de rétablir l’ordre. « Finie la récréation ! » a-t-il déclaré, annonçant ainsi la fin de la tolérance envers les activités des gangs.

En concluant, Normil Rameau a affirmé que tous les territoires doivent être sous le contrôle de l’État. Ce message fort vise à rassurer la population haïtienne sur le retour de la sécurité et de l’ordre, tout en mobilisant la communauté pour soutenir les forces de l’ordre dans cette lutte essentielle.

Les défis restent énormes, mais avec une collaboration internationale renforcée et un soutien accru de la population, Haïti peut espérer un avenir plus sûr et stable.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page