Insécurité : le substitut Fritz Gérald Cérisier lâchement assassiné

Le substitut du commissaire du gouvernement, Fritz Gérald Cérisier, a été assassiné ce vendredi 19 juin à quelques pas des Archives Nationales d’Haïti à San Fil.

Des individus non identifiés, lourdement armés, selon des témoins, ont ouvert le feu sur le substitut du commissaire du gouvernement, Fritz Gérald Cérisier, alors qu’il était au volant de sa voiture ce vendredi 19 juin. Les malfrats ont eu le temps de s’enfuir sans être interceptés.

L’information a été confirmée par le commissaire du gouvernement a.i de Port-au-Prince Jacques Lafontant, dans une interview accordée à Radio Kiskeya, qui a déploré cette « disparition tragique ». Selon lui, c’est « un gros coup porté au système judiciaire Haïtien ». Jacques Lafontant a annoncé que toutes les mesures nécessaires seront adoptées au niveau de la DCPJ afin de poursuivre les commanditaires de ce crime odieux.

Le président de l’Association Nationale des Magistrats Haïtiens (ANAMAH), Jean Wilner Morin, intervenant également sur les ondes de la Radio Kiskeya, a condamné l’assassinat du substitut Fritz Gérald Cérisier qui, selon ses dires, s’ajoute à la liste des magistrats tombés sous les balles assassines. Le juge Jean Wilner Morin qui sympathise avec la famille de la victime exige que justice soit faite dans le cadre de ce dossier.

Joubert Joseph /HIP

Bouton retour en haut de la page