Interdits de circuler avec des armes, les agents de la BSAP dans le viseur du Gouvernement d’Ariel Henry

Le Premier Ministre Ariel Henry semble vouloir prendre le contrôle de la Brigade de Sécurité des Aires Protégées (BSAP), structure armée dont une partie des membres a fait allégeance à l’ancien dealer de drogue Guy Philippe. En effet, le Gouvernement a interdit aux agents de la BASAP de circuler avec des armes à feu à partir de ce lundi 29 janvier 2024.

Un communiqué de presse émanant du Ministère de l’Environnement, paru ce lundi 29 janvier 2024, confirme cette décision. Dans le document, le gouvernement, par le biais du Ministère de l’Environnement, demande à tous les agents de la BSAP et les autres agents de l’ANAP de se rapporter au bureau dudit Ministère, expliquant que cette décision a été prise dans le but d’améliorer le climat sécuritaire du pays et de ramener la paix et la tranquillité pour les citoyens haïtiens.

« En attendant les directives de la Commission chargée d’évaluer l’ANAP et de faire des recommandations au gouvernement sur les réformes à adopter en vue d’améliorer l’efficacité et la légalité des interventions de l’institution en faveur de la protection de l’environnement, il est demandé aux employés et aux supplétifs de l’ANAP de rester dans les aires protégées où ils sont affectés », conclut le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page