Actualités

Jacmel-Situation critique à la prison civile : le commissaire du gouvernement de la juridiction appelle à l’aide

La situation à la prison civile de Jacmel est devenue alarmante, et le commissaire du gouvernement au parquet près le tribunal de première instance de Jacmel, Me Pierre Wilner Dormevil, a lancé un appel désespéré à l’aide.

La prison civile de Jacmel fait face à une crise humanitaire sans précédent, avertit le commissaire du gouvernement de Jacmel, Me Pierre Wilner Dormevil. Les raisons invoquées par le CG sont multiples et inquiétantes. Tout d’abord, il souligne l’incapacité de conduire les détenus devant le Tribunal, que ce soit pour des affaires correctionnelles ou criminelles, en raison de la grève prolongée des greffiers, qui dure depuis six mois. Cette situation paralyse le système judiciaire et entrave le processus de justice.

De plus, les dossiers des personnes en attente d’instruction dans les cabinets d’instruction demeurent en suspens en raison de cette même grève, retardant ainsi le traitement des affaires criminelles. Le délai imparti aux magistrats instructeurs pour rendre leurs ordonnances est dépassé, compromettant ainsi le respect des procédures légales.

Me Pierre Wilner Dormevil a souligné également la tragédie quotidienne des décès survenant à la prison civile, alors que les familles des détenus sont souvent éloignées du chef-lieu du département du Sud-Est. À cela s’ajoute le dysfonctionnement, voire l’absence, de la morgue de l’Hôpital général, laissant les autorités démunies face à cette réalité désastreuse.

Face à cette situation critique, Me Pierre Wilner Dormevil en appelle à la générosité de tous, des citoyens des sections communales, des communes, du département du Sud-Est, et même au-delà, à travers le pays et le monde. Il implore chacun, jeune ou vieux, petit ou grand, de tendre la main et d’apporter son aide. Car dans ce moment de détresse, chaque geste compte et chaque vie est précieuse.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page